Jusqu'à -80% sur toute la boutique et livraison gratuite dès 50 Euros

Covid: Le port du masque a empêché des contaminations, mais combien?

Alors que l'on s'apprête à tomber le masque, l'heure est au bilan chiffré. Quelle efficacité sur le terrain aura eu ce symbole de la lutte contre la pandémie?

10-20-30-50-100pcs-masque-de-protection-jetable-pour-enfants-masque-de-protection-non-tiss (1)

CORONAVIRUS - C’est le grand jour. Ce lundi 14 mars, c’en est fini des masques à l’intérieur, à quelques notables exceptions près. Bien plus qu’une gêne depuis le début de la pandémie de Covid, ces protections contre les gouttelettes et la contamination aérosol sont devenues un symbole de la vie “avec le virus”. Mais que leur doit-on vraiment?

Dans leur aspect quantitatif, l’effet des masques n’a rien de simple à estimer, tant la contamination par Sars-CoV-2 peut dépendre de facteurs multiples. Cliniquement en revanche, l’efficacité des masques pour faire barrage à la maladie est depuis longtemps une chose entendue.

masque-buccal-jetable-avec-filtre-3-plis-10-200-pi-ces-protection-respiratoire-chirurgical-noir-pour

Bien sûr, la protection apportée dépend de la matière dont est composé le masque, ainsi que de la façon dont il est porté. Mais une chose est claire, que les recherches n’ont cessé de confirmer depuis 2020: le masque “fonctionne”. Une étude récente parue dans la revue Pnasindique que le risque de contamination entre deux personnes se parlant sans masque (quand l’une d’elles est malade) atteint les 90% au bout d’une heure. Ce risque tombe à 30% si les deux personnes portent un masque chirurgical...et à 0,4% si elles sont munies d’un masque FFP2.

La valeur clinique face au virus n’a donc plus à être démontrée, mais qu’en est-il de l’effet mesuré sur le terrain des masques? Ont-ils été une arme décisive dans cette bataille que l’on espère voir toucher à sa fin? Des éléments de réponse existent, bien qu’ils soient à prendre avec un certain recul.

Nombre des hospitalisations divisé par deux

Des recherches sur le terrain ont en effet eu lieu dès la première année de la pandémie, pour tenter d’évaluer la valeur des obligations du port du masque, notamment dans les magasins, sur le lieu de travail ou à l’école. Ainsi, une étude allemande parue également dans Pnas a comparé dès le mois de décembre 2020 l’évolution de la maladie dans les différentes régions d’Outre-Rhin, en fonction du moment ou le port du masque y a été généralisé.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Inscription à la newsletter

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,