Jusqu'à -80% sur toute la boutique et livraison gratuite dès 50 Euros

Covid: voici les lieux où vous devriez continuer à porter le masque

Le masque est tombé presque partout, mais le virus continue de circuler. Voici quelques recommandations, en particulier si vous faites partie des publics à risque.

masque-buccal-disney-mickey-minnie-pour-enfants-nouveau-masque-facial-pour-enfants-filtres-pour-la-bouche

CORONAVIRUS - À la poubelle, le masque? Gardez-en un sous la main tout de même. Ce lundi 14 mars, l’obligation de porter le masque disparaît - presque - partout, alors même que les chiffres des contaminations et des hospitalisations repartent à la hausse dans l’hexagone.

Ces deux moments contradictoires sur la pandémie de Covid-19 en France peuvent pousser certains à se demander si porter le masque, malgré l’autorisation de s’en défaire, ne serait pas un geste barrière à conserver. Qu’il soit chirurgical ou FFP2, le masque reste en effet une protection efficace, bien que partielle, face au coronavirus.

Protéger les autres

10-50-100pcs-adult-bronzing-mask-halloween-cosplay-mask-reflective-flash-mascarillas-disposable-protective-printing-mask

Rappelons tout même que l’utilité du masque concerne moins son porteur que son entourage, protégé en grande des particules émises par un individu masqué. Cela impose une première recommandation: pour une personne qui présente des symptômes qui pourraient être ceux d’un Covid, porter le masque pourrait épargner de nombreux cas.

Mais hormis ce cas spécifique, dans quelle situation particulièrement à risque peut-il se révéler utile de se couvrir le visage?

La réponse dépend avant tout de chacun. Comme l’expliquait l’épidémiologiste Arnaud Fontanet au micro de France Inter, “L’enjeu, au moment d’une reprise épidémique comme celle-là, est la protection des plus fragiles, ceux qui sont à risque et peuvent développer des formes sévères.” Autrement dit, ces personnes plus que les autres auront, même après ce 14 mars, à se poser la question du port du masque.

Les catégories les plus fragiles peuvent l’être en raison de l’âge, ou de comorbidités. On le sait, le Covid-19 est plus dangereux pour les seniors, c’est pourquoi la campagne vaccinale a d’abord été réservée aux plus de 75 ans, avant d’être étendue vers le bas de la pyramide des âges. Aujourd’hui encore, ils sont la catégorie la plus touchée, comme vous pouvez le voir dans le graphique ci-dessous.

 

 

Partager sur les réseaux sociaux

Poster un commentaire

error check_circle
error check_circle
error check_circle
error check_circle
Paiement sécurisé
Commandez en toute sécurité
Livraison rapide

Expédition & Livraison rapide

Service client
À vos côtés 7j / 7 !
Satisfait ou remboursé
14 jours pour changer d'avis

Inscription à la newsletter

Boutique propulsée par Wizishop

Je n'ai pas de compte,
je m'inscris

error check_circle
error check_circle remove_red_eye
error check_circle remove_red_eye

J'ai déjà un compte,